Stockage

Les besoins en Stockage n’ont cessés d’augmenter ces 30 dernières années surtout depuis l’arrivée de la numérisation des documents, photos, films, vidéo-surveillance, voix et surtout par la mondialisation du partage des données.

Aujourd’hui, tout est sous forme numérique, heureusement que les technologies de stockage ont évoluées en parallèle afin de répondre à la demande croissante de volume et performance.

Il y a 30 ans, nous parlions de Kilo-octets et Mega-octets. Les cartouches à bande magnétique ne contenaient que 1 MO et les premiers disques dur 5MO. Aujourd’hui ces valeurs ont été multipliées par au moins 1 000 000 et ceci pour des coûts constants voire moindre. L’unité de mesure devient le PO pour quantifier les besoins en termes de stockage.

De plus, l’augmentation des capacités nécessite aussi d’y associer les vitesses de transfert entre les serveurs et les unités de stockage. L’IP (Internet Protocol) a évolué dans ce sens et celui-ci sera bientôt remplacé par 5G sans connexion filaire.

Pour répondre à ces évolutions, les Entreprises doivent disposer de solutions de stockages performantes. L’environnement de stockage doit être évolutif, sécurisé et doit pouvoir répondre aux exigences économiques de l’Entreprise. C’est pour cela que les Data Center sont devenus des « fermes » de serveurs.

Ces « fermes » de serveurs ainsi constituées contiennent maintenant les éléments de compute et de stockage.

De nouveaux logiciels viennent d’apparaître, appelés SDS (Software Defined Storage), et permettent d’articuler les besoins de compute et de stockage afin d’optimiser les performances des applications clients.

En effet, jusqu’à présent, les constructeurs proposaient des solutions spécifiques pour des applications spécifiques (Partage de Fichiers, Bases de Données, ERP…)

Maintenant les utilisateurs pourront, de manière transparente, utiliser les ressources de leurs infrastructures de Stockage car le SDS connaitra à l’avance vers quelles ressources il devra se connecter pour la performance optimum grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle intégrés dans le SDS.

Le Stockage se définit également à travers différents protocoles et différents types de performances :

  • Le Tier 0 est le stockage le plus performant et est utilisé pour les gros volumes de données et fait appel massivement à la technologie FLASH ;
  • Les Tier 1 à 3 sont couvert aujourd’hui par les constructeurs traditionnels ;
  • Le Tier 4 est le créneau des solutions de CLOUD Privés ou Hybrides ;
  • Le Tiers 5 est le créneau des grands providers de CLOUD Public.

Dans toutes ces ruptures technologiques, STIM Plus vous accompagne dans l’analyse de vos besoins, la conception de l’architecture à mettre en œuvre et la mise en place de l’infrastructure de stockage ainsi élaborée jusqu’à la gestion de celle-ci au quotidien par des équipes dédiées en mode Services.

Ce contenu est cours de création.